pétanque

 

Voir les activités après l’article !

Les boules de loisir

Destinées aux joueurs occasionnels, elles ont en général un poids et un diamètre uniques, pour convenir aux mains et aux forces de tous âges et sexes.Le poids varie entre 600 et 800 grammes, et la fabrication est régie par la norme NF S 52-200.

Ces boules sont interdites en compétition.

Les boules de compétition

 

Les boules doivent être agréées par la FIPJP et répondre aux caractéristiques suivantes:

  • Être en métal.

  • Avoir un diamètre compris entre 7,05 et 8 cm (entre 6,5 et 8 cm pour les jeunes de moins de 11 ans dans leurs compétitions spécifiques)

  • Avoir un poids compris entre 650 et 800 g (entre 600 et 800 g pour les jeunes de moins de 11 ans dans leurs compétitions spécifiques)

  • La marque du fabricant et les chiffres correspondant au poids doivent être gravés sur les boules et lisibles

  • Elles sont creuses, contrairement à celles des boules lyonnaises, et ne doivent pas être truquées (lestées = « farcies » dans le langage spécifique des joueurs).

Le nom et/ou prénom ou surnom du joueur ou ses initiales peuvent y être gravées.

Choix de la boule

Le diamètre de la boule est normalement fonction de la taille de la main (pour permettre une bonne préhension). Cela dit, ce diamètre a aussi des impacts sur le comportement de la boule, et certains joueurs peuvent choisir un diamètre inférieur ou supérieur :

  • un pointeur choisira plutôt un petit diamètre, qui avantage le point (masse volumique supérieure, qui rend la boule moins sensible aux aspérités du terrain lors de sa course au sol, et qui raccourcit cette dernière)

  • un tireur choisira plutôt un gros diamètre, qui avantage le tir (section plus grosse, qui donne plus de chances de toucher la boule cible)

  • un milieu choisira plutôt le diamètre correspondant à sa main, qui offre le meilleur compromis.

Le choix du poids est très lié au rôle du joueur :

  • un pointeur choisira une boule « lourde » : au moins 710 g en général (même raison que pour le choix du diamètre)

  • un tireur choisira une boule « légère » : au plus 690 g en général (cela permet de fournir un effort moindre)

  • un milieu choisira une boule de poids médian : entre 690 et 710 g en général, ce qui offre un bon compromis.

La dureté de la boule influe sur son comportement, tant au point qu'au tir : plus une boule est tendre, plus elle absorbe les chocs (en se déformant), ce qui offre un avantage au joueur :

  • au point car ces boules se comportent mieux au moment de l’impact avec le sol

  • au tir où les carreaux sont plus nombreux (et les reculs moins nombreux).

On distingue classiquement trois niveaux de dureté :

  • boule dure

  • boule demi-tendre

  • boule tendre

Si les boules dures peuvent se conserver pendant de longues années, il n’en va pas de même pour les demi-tendres et les tendres, qui s’abiment à chaque choc : les boules tendres ne tiennent en général qu’une saison pour une utilisation régulière.

D’autres niveaux sont proposés par certaines marques :

  • boule très tendre

  • boule + : qui offre le comportement d’une boule très tendre mais avec un niveau d’usure équivalent à une demi-tendre.

  • Plus la boule est chaude, plus elle tient dans la main.

La striation est une affaire de goût : une boule striée accroche plus dans la main.

Le prix est également un critère de choix : si les boules de loisir sont peu onéreuses, le prix de boules de compétition peut atteindre 250 euros. Un budget entre 50 et 150 euros (suivant la dureté souhaitée) permet d’acquérir de très bonnes boules de compétition, les prix supérieurs sont dus à l’emploi d’aciers inoxydables spéciaux ou à une fabrication artisanale.

Enfin, il faudra choisir la marque en fonction des types de boules proposés, et le cas échéant, de l’affinité personnelle.

Le but

Les buts en bois de buis sont les préférés des joueurs de pétanque, car ce sont les plus lourds ; ainsi :

  • on peut mieux contrôler le lancer du but,

  • le comportement du but lors d’un déplacement de celui-ci pendant la mène est plus prévisible et moins chaotique qu’avec un but en bois plus léger.

Les buts peuvent être peints, de façon à mieux les distinguer. Les buts vendus déjà peints sont très rarement en buis.

Règles du jeu

 

1re règle : ne pas gêner autrui

 

À la pétanque, l'objectif est de marquer des points en plaçant ses boules plus près du but que son adversaire.

Équipes 
Dans ce sport, trois combinaisons sont possibles : la triplette (3 contre 3), la doublette (2 contre 2) et le tête-à-tête (un contre un). Toute autre formule est interdite par le règlement officiel. En triplette, chaque joueur dispose de deux boules. Dans les autres configurations, chaque joueur en a trois16.
Distance 
En catégorie sénior le jeu doit se dérouler entre 6 et 10 mètres, lors du lancer du but. Par la suite, en cours de mène le but ne doit jamais être à moins de 3 mètres ou à plus de 20 mètres.
Le terrain 
La pétanque se pratique sur tous les terrains. La plupart du temps en compétition, des « cadres » (un cadre est un terrain sur lequel doit se dérouler une partie) sont tracés ; les dimensions officielles sont alors de 15 mètres de longueur pour 4 mètres de largeur, et a minima de 12 mètres sur 3.
Le cercle (de lancer) 
C'est un rond, tracé sur le sol, dans lequel le joueur doit se tenir pour lancer sa boule. Son diamètre est compris entre 35 et 50 cm. Le cercle doit se situer à un mètre au moins d'un obstacle ou de la limite d'un terrain interdit
Début de la partie 
L'équipe qui gagne le tirage au sort trace le cercle et lance le but et la première boule. Pour que le but lancé par un joueur soit valable, il faut qu'il soit entre 6 et 10 mètres du cercle, visible depuis le cercle, qu'il n'y ait pas d'obstacle entre sa position et le cercle et qu'il soit à un mètre minimum de tout obstacle ou de la limite d'un terrain interdit. Le lancer du but par un joueur d'une équipe n'implique pas qu'il soit dans l'obligation de jouer le premier. À la mène suivante, le but appartient à l'équipe ayant remporté la mène précédente, ou à celle l'ayant lancé si la mène a été nulle. Cette équipe lance le but à partir d'un cercle tracé autour depuis le point où il se trouvait à fin de la mène précédente (Lorsque le but est devenu nul, le lancer se fait à compter de sa dernière position arrêtée), sauf dans les cas suivants :
  • Le cercle se situerait ainsi à moins d'un mètre d'un obstacle. Dans ce cas le joueur trace le cercle au plus proche de cette limite réglementaire de l'obstacle.

  • Le lancer du but ne pourrait se faire à toutes distances réglementaires (but en plein milieu d'un terrain de 12 mètres par exemple qui ne permettrait pas d'atteindre les 6 mètres minimum). Dans ce deuxième cas, le joueur peut reculer (dans l'alignement du déroulement du jeu à la mène précédente) jusqu'à ce qu'il puisse lancer le but dans le respect des règles.

Avant 2017, si le lancer n'est pas correct, il est recommencé par le même joueur, ou un coéquipier. Mais si après 3 jets consécutifs par la même équipe, le but n'a pas été lancé dans les conditions réglementaires ci-dessus définies, il est remis à l'équipe adverse qui dispose également de 3 essais, etc. En tout état de cause, c'est toujours l'équipe qui a marqué à la mène précédente qui conserve la priorité pour jouer la première boule.

Depuis 2017, si le lancer du but n'est pas correct, il appartient à l'équipe adverse de le déposer à la main mais le lancer de la première boule demeure le privilège de l'équipe qui a gagné le tirage au sort ou de celle qui a gagné la mène précédente.

Déroulement 
Une équipe lance ses boules tant qu'elle en a, et jusqu'à ce qu'elle place une de ses boules plus près du but que celles de l'équipe adverse. Si la première boule jouée se trouve en terrain interdit, c'est à l'adversaire de jouer puis alternativement tant qu'il n'y aura pas de boules en terrain autorisé. Elle (re)prend alors le point et c'est à l'équipe adverse de jouer, si elle a encore des boules.
Boule nulle 
Toute boule est nulle dès qu'elle passe en terrain interdit. Si la boule revient ensuite en terrain de jeu, elle est immédiatement enlevée du jeu et tout ce qu'elle a pu déplacer, après son passage en terrain interdit, est remis en place. Toute boule lancée dans des conditions non réglementaires est nulle et tout ce qu'elle a déplacé dans son parcours est remis en place. Il en va de même pour toute boule jouée d’un cercle autre que celui d'où a été lancé le but.

Toutefois l'adversaire a le droit de faire appliquer la règle de l'avantage et de déclarer que le coup est valable. En ce cas la boule pointée ou tirée est bonne et tout ce qu'elle a déplacé reste en place.

 

 

COMPLEXE OZONE ABT TORREVIEJA

le Mardi,Jeudi et samedi à 15hrs.

16hrs à partir du 14 mai.

Les terrains de la petanque se trouvent dans le parc Martha Louise de Noruega  dans l’urbanisation La Siesta au complexe OZONE à Torrevieja

avec l'ABT (Amicale des Belges de Torrevieja) 

il faut être belge et payer une cotisation de 15€ par an

 juillet et août on joue seulement le samedi à 17.00 hr.

 

Amicale de la coline

http://www.amicaledelacolline.com/

https://www.facebook.com/AdlCAmicaledelaColline